Le traitement se poursuit

Aujourd’hui, dernier jour en Géorgie.

Denis et Martial poursuivent leur traitement de phages.

Pour Martial, sorti le 31 Août de la clinique, son état de santé va aujourd’hui bien mieux, il a pu se séparer de l’oxygène. L’antibiothérapie IV (intraveineuse) va se poursuivre pour un total de deux semaines.
Parallèlement à cela, il a pu reprendre la phagothérapie dès sa sortie de l’hôpital et tout se passe bien, aucun effet secondaire cette fois-ci.

Pour Denis, le traitement se poursuit sans encombres.

Nous avons reçu les ampoules contenant les phages à emporter chez nous pour continuer le traitement pour un mois.

A présent, les valises arrivent gentiment prêtes, départ demain à 8 heures.

Notre repas de soutien

De nouvelles informations concernant notre repas de soutien sont disponibles au bas de cette page. Nous vous attendons nombreux. Un grand merci pour votre soutien !

Enfin des nouvelles !

Quelques jours de silence car Martial a une pneumonie qui a nécessité une hospitalisation d’urgence.
Lundi, quelques heures après sa première prise de phages, il a commencé à avoir beaucoup de peine à respirer ainsi que de la fièvre. La clinique lui a apporté de l’oxygène à son appartement mais durant la nuit son état c’est aggravé. Il a donc été transporté à la clinique en ambulance mardi matin afin de recevoir des antibiotiques IV (par la veine).
Aujourd’hui vendredi son état c’est stabilisé et légèrement amélioré. Une sortie est envisageable demain mais avec la poursuite des antibiotiques IV et de l’oxygène.
Les phages ont été stoppés le temps de la crise et seront normalement repris demain.
Selon les médecins, les phages ne sont pas responsables de cette pneumonie qui devait être déjà présente avant de commencer le traitement.

Denis a commencé les phages traitant le pseudomonas. La première prise date de mercredi et bonne nouvelle aucun effet secondaire !!! Il est en pleine forme pour soutenir Martial avec leur maman qui est venue en urgence à Tbilissi.

Nous sommes tous confiants sur l’efficacité des phages après de multiples discussions avec des spécialistes de Georgie et de France !

A bientôt

Les résultats sont arrivés

Nous nous sommes rendus aujourd’hui à la clinique, auprès du Médecin, afin de connaître les résultats du laboratoire.

Pour Martial, les bactéries trouvées sont un staphylococcus aureus et un pseudomonas aeruginosa. Les deux sont sensibles aux phages « de base », ce qui permettra à Martial de commencer le traitement dès lundi.

Pour Denis, les mêmes bactéries ont été trouvées et le pseudomonas aeruginosa est sensible aux phages de base. Pour le staphylococcus aureus, malheureusement, celui-ci ne répond pas à ce traitement et il va donc falloir créer des phages sur mesure, nommés auto-phages, qui seront prêts après trois mois. Pour cela, de nouvelles cultures vont devoir être faites lundi, avant de débuter indépendamment le traitement du pseudomonas.

Antibiotiques et phagothérapie sont-ils compatibles ?

Cela faisait trois semaines que Martial n’avait pas pris d’antibiotiques – ce qui est déjà exceptionnel – mais malheureusement son état se dégrade et il ne peut pas se permettre d’attendre les phages. Peut-il alors débuter une antibiothérapie ?

La réponse est oui, un traitement antibiotique peut être pris en même temps que les phages. L’un n’a aucun effet sur l’autre et permettent de diminuer les effets secondaires qui se manifestent en début de traitement par phages.

En effet, lors des premières prises de phages par inhalation, une toux ainsi qu’une expectoration plus importante sont quelque chose d’habituel. Leur importance varie d’un patient à l’autre.

C’est pourquoi dans le cas actuel de Martial, débuter une antibiothérapie permettra de déjà diminuer cet excès de mucus avant et pendant la phagothérapie.